014-181 Statuette
DIMENSIONS
Épaisseur 15 cm
Hauteur 60 cm
Largeur 20 cm
POIDS
Poids 3,8 kg
Avez-vous des questions concernant 014-181 Statuette?

Pour connaître les frais de livraison d'un article, sélectionnez-le et ajoutez-le à votre panier pour obtenir une simple estimation qui ne vous engage pas. Vous avez le choix entre 2 types d'envoi :

économique (e-packet) avec recommandé et suivi pour les colis inférieurs à 2 kg.

➤ express (EMS) avec recommandé et suivi (délai 4 à 10j). Au-delà de 10j, contactez votre bureau de poste.

N'hésitez pas à nous écrire si vous avez des questions !

 

014-181 Statuette

Jizô bosatsu


Autel portatif (zushi) en bois laqué (extérieur noir et intérieur or) qui contient une statuette en bois laqué or de Jizô.

La partie décorative du fermoir composée d'une fine plaque de bronze est finement travaillée et ciselée. Sur l'intérieur de chaque battant du zushi, présence de kamon (armoiries) du temple où était déposée la statuette. Charnières décoratives en bronze en bon état.

La statuette se tient debout sur un socle composé de pétales de lotus. Une auréole fixe en bois entoure son visage et indique ainsi son caractère sacré. Le crâne est tonsuré et le front est marqué par un signe caractéristique des bodhisattva, le byakugô, une touffe blanche placée entre les sourcils qui est figurée ici par une incrustation en verre. Les yeux mi-clos sont également en verre. L'expression du visage et sereine et bienveillante.

La main droite est levée avec la paume tournée vers l'extérieur, les doigts pointés vers le haut dans le geste (mudra) de la non-peur (semui-in), celui-là même que le Bouddha historique aurait fait juste après son Éveil. La main droite tient le Joyau sacré qui marque sa volonté d'apporter à tout être les secours dont il a besoin. Jizô ne porte pas de couronne ni d'accessoires, la poitrine est nue. Il porte un vêtement de moine, très sobre tombe gracieusement dans un plissé régulier. 

Jizô bosatsu a fait voeu de sauver tous les êtres: nourrir et vêtir ceux qui sont dans le besoin, donner des remèdes aux malades, soulager les captifs et protéger contre tous les périls et conduire ses fidèles au séjour paisible du Nirvana.

La figure de Jizô a été introduite au Japon au cours du 8e siècle et devint très populaire. Son culte débuta d'abord dans les milieux aristocratiques puis atteignit les milieux populaires pendant la période médiévale où il occupera une place considérable. Une croyance liée aux enfants morts avant la naissance ou disparus en bas âge se développa alors où Jizô était censé les secourir. De nos jours, la figure du bodhisatva reste toujours liée au monde de l'enfance qu'il entoure de sa sollicitude non seulement dans la mort mais aussi dans la vie présente.

Bon état de l'ensemble.

La laque a disparu sur quelques endroits du zushi, notamment sur les bords de  la base, probablement dû aux manipulations diverses.

Période milieu Edo (1607-1868).


  • Modèle : 014-181
  • Disponibilité : En Stock

Options disponibles