130-321 Dôchû-coat

 

        BIEN CHOISIR SA TAILLE 

 

 

 

👘 Le haori ne se porte pas près du corps. Il se ferme sur le devant grâce à 2 petites cordelettes fixées de chaque côté. Les deux pans ne se croisent pas laissant ainsi apparaître le obi et le kimono. Le col se replie. Les tailles françaises des vêtements sont données à titre indicatif seulement et vous aident à faire votre choix. Chaque haori a été réalisé sur mesure. Une même taille peut donc présenter de légères variantes. La taille standard à laquelle nous nous référons correspond environ à une taille 40-44 (L). 

 

EnregistrerEnregistrerEnregistrer

TEXTILE
TAILLE:A 141 cm
TAILLE:B 90 cm
TAILLE:C 68,5 cm
TAILLE:D 43 cm
POIDS
Poids 680 g
TAILLE
Taille 42-46
Avez-vous des questions concernant 130-321 Dôchû-coat?

Pour connaître les frais de livraison d'un article, sélectionnez-le et ajoutez-le à votre panier pour obtenir une simple estimation. Vous avez le choix entre 2 types d'envoi :

économique (e-packet) avec recommandé et suivi ou en express (délai: 10j à 1 mois). Pour les colis inférieurs à 2 kg.

➤ express (EMS) avec recommandé et suivi (délai 4 à 10j). Au-delà de 10j, contactez votre bureau de poste.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !

 

130-321 Dôchû-coat

Fines rayures


Élégante veste longue en soie entièrement doublée qui se porte aur le kimono pendant la saison froide. Les coat se portent toujours fermés. Ici, il s'agit d'un dôchû-coat qui se ferme croisé à l'aide de cordelettes réalisées dans le même tissu. Le pan avant gauche se croise par-dessus et l'encolure descend assez bas.

Le dôchû-coat est un peu plus casual que le michiyuki, plus adapté aux occasions formelles. Les motifs du michiyuki sont plus discrets dans des nuances unies.

De fines rayures obliques blanches et noires rehaussées de quelques touches colorées composent le fond dans une composition graphique très moderne.

Les innombrables modèles de tissus rayés et quadrillés ont connu une vogue sans précédent au milieu de l’époque d’Edo (17e). Les artistes, les acteurs de kabuki et les courtisanes de haut rang lancèrent des modes qui influencèrent les préférences et les goûts des hommes comme des femmes jusque dans les classes populaires. Cet engouement pour ces modèles sobres et élégants s’est poursuivi au cours des années Meiji (1867-1912) et Taishô (1912-1926). Cette ferveur ne s'est jamais démentie.

Belle encolure qui se porte repliée vers l'intérieur comme celle du kimono.

Veste assez longue qui descend jusqu'au genoux et qui se rapproche plus d'un manteau court (pour une personne de 1,65~1,68 m).

Très belle qualité de soie. Tissu fluide qui donne un tombé parfait.

4 cordelettes en tissu. 

Doublure dans le même tissu sauf pour les manches.

Excellent état. Peu porté.

A porter à l'extérieur sur un kimono ou une tenue occidentale ou chez soi comme veste d'intérieur (souple et confortable).

Années 1980-90.



  • Modèle : 130-321
  • Disponibilité : En Stock
  • 120€

Options disponibles

CONVERTISSEUR

 

Passer des cm aux inches