Vous êtes au Japon actuellement et souhaitez faire une commande directement sur notre site ? Contactez-nous !
KIMONO HOMME VINTAGE 011-151 (M)
TAILLE ET HAUTEUR DE KIMONO

 

LES MESURES DE VOTRE KIMONO (A-B-C-D-E), VOIR PLUS BAS  "Spécificités"

MESURER LA LONGUEUR DES BRAS, YUKI

 

Ces mesures vous sont données à titre indicatif afin de vous aider dans votre choix. Elles sont basées sur les dimensions des kimonos mis en vente sur notre site. Une même taille peut montrer de légères variantes selon le type de tissage, l’épaisseur ou la fluidité du tissu…). Seuls les kimonos réalisés sur mesure correspondront exactement à votre taille. L’essentiel étant d’être à l’aise dans votre kimono: pas trop court (sauf pour les tenues d’été), des manches qui descendent au-dessus du poignet (si possible) et pas au niveau du coude, une aisance lorsque vous vous asseyez…
La longueur dépend aussi des préférences de chacun, un kimono court qui laisse voir le haut des tabi sera plus pratique pour travailler ou marcher et donnera un air iki (le cool chic en vogue durant les années Edo). Toutefois, un kimono habillé se portera assez long.

 

En savoir plus sur le kimono masculin: voir Mitate plus !
TEXTILE
MESURE A 132 cm
MESURE B (HAUTEUR) 134 cm
MESURE C 60,5 cm
MESURE D 49,5 cm
MESURE E 37,5 cm
TAILLE
TAILLE M
Avez-vous des questions concernant KIMONO HOMME VINTAGE 011-151 (M)?

ESTIMATION

Avant de valider votre commande, vous pouvez obtenir une estimation des frais de livraison:

 Ajoutez les articles choisis au panier.

 Sélectionnez “Frais d’expédition” en indiquant votre pays, région et code postal pour obtenir une estimation. Votre estimation apparaît.

 Sélectionnez Annuler ou Appliquer la livraison si vous souhaitez valider cette commande.


 

 

KIMONO HOMME VINTAGE 011-151 (M)

Noto jôfu


Ce kimono noir ancien et sans doublure, en ramie, une fibre végétale communément considérée comme du lin très fin, est agrémenté d'un petit motif kasuri (ikat) discret et caractéristique. Le tissage de ce luxueux matériau appelé noto-jôfu (originaire de la péninsule de Noto, sur la côte de la mer du Japon) a été effectué à la main selon des techniques héritées du passé, et la finesse du tissu résulte d'un travail artisanal minutieux. La ramie ou ortie de Chine est  l'une des plus anciennes plantes textiles et papetières utilisées au monde. Ce matériau de qualité supérieure est populaire auprès des femmes comme des hommes, pour son élégance naturelle, ses motifs épurés et sa texture légère qui garde sa belle ampleur naturelle. Le noto-jôfu est considéré comme l'un des cinq principaux tissus jôfu du Japon et a été désigné, en 1960, comme un bien culturel immatériel de la préfecture d'Ishikawa.  Au toucher, l'on devine immédiatement  la haute qualité de ce tissage net et lisse. La transparence, la légèreté, la durabilité, la brillance discrète et la bonne tenue du tissu sont autant de caractéristiques qui procurent un confort unique. Actuellement, il faut plus de deux mois au total pour produire un kimono en noto jôfu : un mois pour le travail de préparation des fibres, y compris la teinture, et un mois pour le tissage. À son apogée, au début de l'ère Showa (vers 1928), on comptait plus de 120 tisserands de Notojôfu, faisant de la préfecture d'Ishikawa le plus grand producteur de tissus de lin du Japon. Toutefois, les Japonais ont cessé de porter des kimonos en raison de l'évolution de leur mode de vie après la Seconde Guerre mondiale, et aujourd'hui, il ne subsiste plus qu'un seul atelier de tissage qui continue de créer ces tissus exceptionnels. Milieu Shôwa (vers 1940-50).

⭕️ Le kimono est en très bon état mais montre un signe discret d'usure au niveau d'une manche sur environ 2-3mm qui ne bougera pas, vu seulement par transparence en cherchant bien, et invisible une fois le kimono porté. 



  • Modèle : 011-151
  • Disponibilité : En Stock
  • 160€

 

COMMENT PORTER VOTRE KIMONO

                          

Élégant et décontracté, tout est harmonieux et bien pensé, sans en faire trop !

                         

Denim noir + cuir + geta, tout est permis en kimono !

                         

Élégance estivale, lin, panama, sac tressé en fibres végétales, le luxe discret !

 

Le kimono, porté avec un haori, est assez court et laisse voir le haut des tabi: le chic (iki) des années Edo (18e) qui est toujours en vogue. Couleurs, tissages, accessoires tout est dans les détails !

 

 

    

Tissage d'étéLes kimonos d'été ne sont pas doublés et sont confectionnés dans des tissages légers, c..
70€
H.T : 70€