Actuellement, toutes les expéditions vers l'Europe et les USA se font par colis express EMS. Merci pour votre confiance et votre compréhension. N'hésitez pas à nous contacter si besoin. À bientôt !
New VESTE SAKIORI 011-107 (M)
TEXTILE
TAILLE:A 116 cm
LONGUEUR HAORI 87 cm
TAILLE:C 59 cm
TAILLE:D 17~41 cm
POIDS
Poids 1,150 kg
TAILLE
TAILLE M
Avez-vous des questions concernant VESTE SAKIORI 011-107 (M)?

Pour connaître les frais de livraison d'un article:

Ajoutez-le à votre panier pour obtenir une simple estimation qui ne vous engage pas.

Cliquez sur "Votre panier", puis sur "Frais d'expédition". Indiquez votre pays ou région puis cliquez sur "Obtenir une estimation".

ATTENTION ! EN RAISON DES RESTRICTIONS DUES À LA GUERRE EN UKRAINE, LE MODE "éco e-packet" n'est pas disponible pour l'instant.

Vous avez le choix entre 2 modes d'expédition:

1-mode express EMS

2-voie maritime (délai 45 jours à 3 mois). Choisissez le tarif éco epacket appliqué pour les colis inférieurs à 2kg.

Merci pour votre compréhension. N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !

VESTE SAKIORI 011-107 (M)

Veste de travail, noragi


Le sakiori désigne une technique de tissage traditionnelle japonaise développée au début du 18e siècle dans le nord du Japon qui utilise des chutes de tissus et de vêtements usés, finement lacérées et enroulées en boules puis tissées serrées en vêtements et autres produits d'usage quotidien (couvertures, vêtements de travail chauds, obi, couverture de kotatsu..). La chaîne est généralement en coton ou en chanvre et la trame se compose de tissus usés. La rareté du coton (climat trop froid et inadapté du nord du Japon et prix élevé) et des fibres textiles en général obligeait déjà les femmes des classes sociales les plus pauvres à trouver des astuces pour fabriquer des objets du quotidien et des vêtements à partir de chutes de tissus ou de tissus abîmés. Le rendu du tissage formait des bandeaux de 10 à 40 centimètres de large environ qui étaient assemblés afin de devenir des tapis ou des vêtements de travail, des vestes ou encore des obi.


Veste tissée selon la technique saki-ori qui présente des dégradés de bleu indigo dus au hasard des chutes de tissus utilisés. Ce tissage consiste à refaire du neuf avec du vieux en utilisant les morceaux de tissus et les fils les plus usagés. En effet, autrefois, au cours de la période d'Edo, les tissus et les fils étaient précieux et donc récupérés et réutilisés pour en faire des obi, des vestes et même des kimonos. Avant le tissage, il fallait préparer les lanières de tissus déchirés qui étaient mélangées à des fibres de lin. Dans les campagnes du nord du Japon en particulier, l'activité de tissage avait plutôt lieu en hiver lorsque les travaux extérieurs étaient impossibles à cause de la neige. Le tissage est ici particulièrement soigné. Belle qualité et très bon état de l'ensemble.

Le col et les manches sont joliment tissées dans un coton indigo épais et les manches se présentent sous une forme triangulaire (mojiri-sode), plus étroites au niveau des poignets pour ne pas gêner les mouvements. Cette veste est ornée de broderies sashiko très sobres dans un fils épais ivoire, au niveau des épaules dans le dos et sous les aisselles, qui correspondent probablement à des zones de frottement dues à la répétition de gestes identiques, mais pas que...Parfois, la façon dont les vêtements étaient structurés pouvait apporter une protection particulière à celui qui les portait. En effet, la couture centrale du dos du vêtement, par exemple, empêchait les mauvais esprits de s'attaquer au point le plus vulnérable, au centre du dos, entre les épaules (qui est aussi l'emplacement de l'écusson familial sur les montsuki) et ces broderies ont pu être rajoutées à cet endroit précis pour ces raisons.

Années Meij-Taishô. Cette veste en très bon état est encore tout à fait mettable !



  • Modèle : 011-107
  • Disponibilité : En Stock
  • 750€

Options disponibles

Paletot tisséCette veste de travail (noragi) du début du 20e siècle est entièrement réalisée selon l..
650€
H.T : 650€