VESTE NORAGI 011-104
TEXTILE
MESURE A 92 cm
MESURE B (HAUTEUR) 96 cm
MESURE C 60 cm
MESURE D 31,5 cm
Avez-vous des questions concernant VESTE NORAGI 011-104?

ESTIMATION

Avant de valider votre commande, vous pouvez obtenir une estimation des frais de livraison:

 Ajoutez les articles choisis au panier.

 Sélectionnez “Frais d’expédition” en indiquant votre pays, région et code postal pour obtenir une estimation. Votre estimation apparaît.

 Sélectionnez Annuler ou Appliquer la livraison si vous souhaitez valider cette commande.


 

 

VESTE NORAGI 011-104

Paletot tissé


Cette veste de travail (noragi) du début du 20e siècle est entièrement réalisée selon la technique de tissage saki-ori qui consiste à tisser de fines bandes de tissu. Les tissus étaient préalablement récupérées à partir de vêtements et de vieux tissus puis déchirées en bandelettes d'environ 1 cm de large et préparées pour le tissage. La gamme de nuances est harmonieuse et associe joliment plusieurs nuances de bleu indigo.
 À cette époque, avant la mécanisation du filage et du tissage, les tissus d'occasion étaient précieux et un important commerce maritime de fripes s'était établi sur les côtes de la mer du Japon entre la région du Kansai (Kyôto) et le nord du Japon jusqu'à Hokkaidô. Le coton était un matériau encore totalement inabordable pour les villageois pauvres qui devaient se contenter de chutes (tsugi). Les balles de tissu vendues par des commerçants itinérants étaient souvent achetées par des groupes de femmes qui triaient et nettoyaient les chutes et les plus mauvaises étaient déchirées pour en faire  des tissages saki-ori. La teinture à l'indigo possède de nombreux bienfaits: elle renforce les fibres et l'odeur résiduelle de l'indigo fermenté et de l'ammoniaque utilisés pour le teindre, était censée repousser toutes sortes d'insectes.

Cette veste aux lignes simples ressemble beaucoup aux kosode (kimono) d'autrefois avec une belle ampleur au niveau du corps et des manches courtes, probablement pour faciliter les mouvements. Avec ce genre de veste, les hommes portaient aussi des pantalons très serrés de type momo-hiki, toujours pour pouvoir bouger sans entrave. Une petite pièce rapiécée en coton est appliquée en haut du dos. La couture du dos est décousue sur 8-9 cm. Usure des bords et du col en coton. Large ouverture sous les aisselles (env. 20 cm). Belle qualité de tissage. 


  • Modèle : 011-104
  • Disponibilité : En Stock
  • 500€
Veste de travail, noragiLe sakiori désigne une technique de tissage traditionnelle japonaise dévelop..
750€
H.T : 750€